Le Temps Positif

22 août 2014

insécurité


froissement au mur de la lézarde
présente menace imperceptible dans l’invariant
équilibre : « le voici immobile… »
le repos se délite et lentement s’effrite
fêlure fissure balafre
tout peut venir dans cet entre deux
l’avarie se propage et s’étend
frissonnant pierre à pierre le mur s’effrite
s’entrouvre soudain peu sûr
car le repère change la visée se déplace
apparition du mouvement fissures disjonctions
or voici que le temps peu à peu se délabre
l’éternité se fend s’entrouvre
il s’écroule et s’écroule et s’efface
annonçant l’avenir rudéral

inse_curite__1

 

Insécurité_2

Posté par balpe à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 juin 2014

Enfances

enfance


aux parages de l’homme entier
seront les nouvelles naissances
au pied de tout berceau les fées
exorcisant la fatalité des gènes
par l’universalité des héritages
lignage dynastie lignée
tout est de l’homme en l’homme neuf
tout est son apanage
les destin inutile à chaque vie suspend sa course
Sysiphe remonte son rocher
seul patrimoine la vie riche et pleine douaire
de femme à homme toujours se lègue
et libre se capitalise
en d’éternelles jouissances

Posté par balpe à 08:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 avril 2014

horizon

ligne trait corde CORDEAU lisière rectitude furtive

fin et limite tendue rigidité RIGIDITÉ barre rature

trait TANGENTE au monde mythe rigide malgré son

étendue ligne raie borne CONFINS diffus clôture

extrême arcane droite étalée étendue immobile ATTENTE

                                               HORIZON

                                             SOLEIL     DÉ

                                                VELOPPÉ

 

Horizon_1

Horizon_2

Posté par balpe à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 avril 2014

une stagiare

Une_stagiaire_2

Posté par balpe à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mars 2014

Rupture


brisure : une pièce rigide quelqconque un
monde et l’action de forces diverses fêlure
soumission et l’action de forces
diverses extension cassure flexion déchirure
compression rupture telle rancune torsion
                     elle tout d’abord
résiste tout d’abord mais s’infléchit se
comprime
                     se tend vers l’aversion
                                           se tord
tout d’abord de son odieuse élasticité puis si
la force augmente si encore
augmente la force cède la pièce coupure et
partagée se
                      rompt on dit alors : « le
coefficient de résistance est dépassé… »
exécration

rupture

rupture_2

 

Posté par balpe à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 février 2014

doute


 
il faudra bien
construire au ras des ruines         alternative
que leurs mains se prennent car rien
n’est face à la mer bâti
tout peut venir dans son attente   hommes
de quelles certitudes
                                                      s’élancer
frissonne la ville tremble
chaude débâcle froide défaite
attendre
il faudra bien finir

doute

 

 

 

 

 

Posté par balpe à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 janvier 2014

Enquête

 
voici le gîte : le lièvre à la muette
et le fauve sens à l’affût
se coulant dans les herbes et chasse
quête tendue patiente lente approche
labyrinthe des sens sentant la peur
clapie là quelque part
lentement des taillis sourd le fauve
odeur âcre de force alentour
se répand allant vers l’autre
terré au clapier fou d’attente
puissance souple d’un fleuve le fauve
ondule s’infiltre s’insinue et çà et là
jaillit menace abrupte
devinant tapie au terrier l’angoisse
voulant l’effroi qui cerne et paralyse

Enque_te_1

enque_te_2

Posté par balpe à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 janvier 2014

étudiante

Une_stagiaire

Posté par balpe à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 janvier 2014

nuit


et maintenant, leur nuit à dire
1.nuit : fruit, ruine, ruisseau de bruits qui chuintent
2.nuit : leurre homogène d’un velours haut tendu
3.nuit : senteur douceâtre, tiédeur amoureuse de formes vagues
4.nuit : telle la ville où lumineux clignote un cœur orange
5.nuit : impulsive, la main suspendue dans son geste
6.nuit : le souvenir feutré comme un busard en fuite
7.nuit : racines térébrantes aux puits de la conscience
8.nuit : par l’aube en elle retenue, le temps inquiet
nos nuits ici s’ébauchent
en est-il d’autres ailleurs

Nuit_1

Nuit_2

 

Posté par balpe à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 décembre 2013

Angoisse

 


irruption feue du vent sous l’explosion des vagues
effraction du port par les lames
saccage bris déflagrations brasiers d’écume le
mer enfle et rageuse rugit aux
vastes houles blêmes des nuages
sac du port le môle éclate hurle
déflagrations et les coups sinistres de la mer
la grève violée braille la
jetée craque s’étouffe crie flux
et reflux brisent le port écartelé des tenailles du vent
pillage brutal de la mer forçant la passe
forceps des lames disloquant les jetées le môle
hurle rompt éclate déflagrations cris
longues houles blafardes et folles des nuages

Angoisse_1

Angoisse_2

 

Posté par balpe à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,