Ville_04

Artères des villes alanguies au soleil

La somnolence est générale

Le calme règne

Calme énigmatique du fauve prêt au bond

Dans le feint assoupissement de sa force tranquille

Repos sursis attente le fauve est aux aguets

Le soleil confiant s’attarde dans les rues

Pesant sur les façades sa tiédeur soporeuse

Attente crainte bonheur doucement contenus

Nos questions filtrent aux fentes des persiennes :

Qui le premier s’éveillera ?

Qui le premier rompra la trêve ?

Atermoiement sursis délai

Sous les masages du soleil

Le fauve s’étire baîlle