Vigilance attentive des arbres à la lisière
Fausse mouvance des branches têtes altières
Immobilité diaphane des tayons
Forêt érigée en avant
Rude rigidité aux aguets du possible
Rugosité des troncs levés sous nos regards
Guetteurs tranquilles impassibles
Mouvance calme des feuilles sous le vent
Comme autant d’yeux veillant
Regards heurtés aux fibres
Plantes verticales à l’aplomb des épiements
Écran enté face aux venues
Vigies vigies voici les tours de guet
L’arbre s’élève et droit surveille
Callosités noueuses et dures
Sentinelles à l’orée des matins

sentinelle