Le temps est en attente : « le savez-vous ? »
Ici une société neuve veut surgir
Fuyez              fuyez                  s’il n’est trop tard
Le principe du mouvement ne cesse pas d’agir
tout avance                                tout pousse
                       il nous faudra choisir
Le temps s’abrège : « le savez-vous ? »
« Attendre » et l’angoisse se noue
Devant l’Histoire irréversible
Nos actes maintenant quels
Qu’ils soient nous condamnent
Face à la vie qui vient notre ère est révolue
Car le temps passe
                       « Le savez-vous ? »

Sursis

 

Sursis_1