Aujourd’hui est fin et trépas
Clôture au temps qui va
Il faudra bien finir
Voici que naît le temps des doutes
Que s’ouvre l’ère de l’attente
De l’issue vers où vivre
Brutale cruelle lucidité :
« Tout est là abouti et défunt »
La vie dans son lent cours inconscient
Arrivée à son terme dans une suite d’agonies
Temps borné dans son dernier propos
Soudain s’arrête et fermée se suspend
Il faudra bien mourir
Au-delà du suicide demeure seul
Le temps du doute

_ch_ance_1

_ch_ance_2