Rupture des lignes-forces séparant hier/demain
Le passé s’interroge
Visées ouvertes vers une attente inquiète
Crainte des jours lassés vies mornes mortes
Hier disait ce présage « la vie déçue »
Et pourtant de son tranquille mouvement
Le temps se déroule
À la crête des vagues attente au point
De rupture des questions
Instant précis où prête à déferler la vie
Éclate dans la révolte
Longue attente de forces désabusées
La bête assoupie bondit
Bouleversement géologique la ville
Pulsations du cœur identiques nées
Du refus de ses craintes sans
Perspective attente lasse grosse d’effroi
Pour un temps endormie une crainte soudaine
Certitude née de la vie assumée « ce que fut hier »
Théorie de la violence suspension
Subversive de l’existence
Hier d’aujourd’hui suscite la révolte

TempsPositif_1

TempsPositif_2